Vous le savez certainement, je suis particulièrement impliquée au niveau des problématiques de retraite et de prestations sociales pour les Français des Pays-Bas.

Si la question sociale est centrale à mes engagements d’élue, mon travail à la Sociale Verzekeringsbank (gestionnaire de prestations et pensions aux Pays-Bas) fait que je suis réellement, à plusieurs niveaux, impliquée et informée.

Dans mon travail d’élue de terrain, je rencontre beaucoup de Français qui partagent avec moi leurs soucis et questions quant aux problèmes de retraite typiques des polyassurés sur plusieurs pays.

A ce titre je suis particulièrement satisfaite de voir prochainement la tenue des journées informations retraite dont je vous parlais récemment.

Lors de mes permanences d’élue, la problématique des certificats de vie revient régulièrement. De nombreuses personnes signalent la complexité de leur situation. En effet, comme elles perçoivent plusieurs retraites, plusieurs caisses leur demandent, à des moments différents, des certificats de vie, impliquant de coûteux (et parfois compliqués) trajets pour les faire remplir et signer par les autorités compétentes (le consulat général de France souvent)…

Bientôt tout cela sera heureusement de l’histoire ancienne !

En effet j’ai récemment participé à Paris à une journée d’échanges entre le CLEISS la CNAV et la SVB. Ma double casquette d’interprète et d’élue des Français des Pays-Bas s’est révélée très pertinente.

Je peux vous annoncer que prochainement, les certificats de vie des Français des Pays-Bas touchant une retraite de la France ne seront plus nécessaires puisqu’un échange automatique de données concernant les décès aura été mis en place.

La délégation néerlandaise avec Philippe Sanson, directeur du CLEISS

La délégation néerlandaise avec Philippe Sanson, directeur du CLEISS

Cet échange doit tout d’abord faire l’objet d’un protocole de test très encadré qui devrait se tenir au début 2017.

Je ne manquerai pas de vous tenir au courant des délais. Initule de vous dire que je suis vraiment satisfaite de cette avancée décisive qui va faciliter la vie des retraités français des Pays-Bas.

Quant aux futurs retraités, n’oubliez pas de vous inscrire aux journées d’information dont je vous parlais dans mon article.

Vous le savez maintenant, je tiens régulièrement (à l’instar de mes collègues conseillers consulaires) des permanences pour vous rencontrer ! Depuis un an ou presque, j’ai ainsi eu le plaisir de recevoir nombre d’entre vous au Consulat général de France à Amsterdam et à l’Ambassade de France.

Ma prochaine permanence aura lieu lundi 12 septembre 2016 de 11h à 13h au Consulat général de France à Amsterdam.

Les modalités sont simples :

Il suffit de prendre rendez-vous avec moi par téléphone (06-24261112) ou par mail (conseiller@helenedegryse.nl) avant le dimanche 11 septembre. Vous devrez vous annoncer et vous munir d’une pièce d’identité le jour de la permanence.

Pourquoi cette permanence ?

Elue de terrain, je suis sans cesse à l’écoute des préoccupations (nombreuses) des Français des Pays-Bas. Fréquemment, on m’interroge sur des problématiques diverses et complexes et nombreuses sont les personnes qui soulignent qu’elles sont heureuses de me parler “en vrai” plutôt que par téléphone et par mail.

Portrait à l'AFE

 

Cette permanence concrétise donc encore plus cette volonté de rencontre avec les Français des Pays-Bas.

Maintenant

N’hésitez pas à partager cette information autour de vous : fiscalité, scolarité, retraites, institut français, sécurité, famille, nationalité, carrière et entreprise nombreux sont les sujets sur lesquels nous pourrons échanger !

Si vous voulez me rencontrer mais n’êtes pas disponible le 12 septembre, nous conviendrons ensemble d’une autre date pour une rencontre. Au plaisir de vous (re)voir le 12 septembre !

Annonce : ma prochaine permanence aura lieu le 21 novembre à La Haye, n’hésitez pas à vous inscrire dès à présent.

La Société Française vient de mettre à jour son site Web et ce lancement constitue l'occasion idéale pour faire la promotion de cette structure malheureusement pas toujours assez connue des Français des Pays-Bas.

Créée en 1883 à Amsterdam, la SFB est une association sans but lucratif, politiquement et confessionnellement neutre. Son but est de venir en aide aux Français en grande difficulté résidant aux Pays-Bas. La SFB essaie d’apporter aide et réconfort selon 3 grands axes :

-Aide financière sous forme de don ou de prêt pour éviter une expulsion ou une coupure de chauffage

-Mise en relation avec les services sociaux néerlandais

-Ecoute et soutien moral.

Le comité est constitué de personnes entièrement bénévoles. La SFB travaille main dans la main avec le service social du consulat général de France à Amsterdam et bénéficie chaque année d'une subvention de l'état français. Les activités de la SFB et la demande de subvention font l'objet d'un conseil consulaire dédié.

 

Faire un don ?

 

Trois soutiens financiers possibles :

  • cotisation annuelle simple à 30 €
  • cotisation annuelle de soutien à 50 €
  • cotisation annuelle spéciale à 100 €

Compte bancaire : ABN AMRO, IBAN NL44 ABNA 0640725120

Tags

Hélène Degryse