Il y a 64 ans de cela aujourd’hui, les Pays-Bas connaissaient une énorme catastrophe naturelle qui toucha tout le sud ouest du pays.

Des intempéries durables et violentes engendrèrent un rehaussement exceptionnel du niveau de la mer. Le raz-de-marée qui suivit fut terrible : 1800 morts, 160 000 hectares de terre inondée, 10 000 têtes de bétail se noyèrent et une quantité incroyable de bâtiment furent détruits…

Cette catastrophe s’expliqua par des éléments météorologiques d’une rare violence mais aussi par des facteurs humains. Depuis de nombreuses années, les digues étaient mal entretenues, le budget du ministère des transports était en baisse constante…

Cette catastrophe terrible est profondément ancrée dans les esprits des Néerlandais et encore plus des Zélandais. Elle motiva le pays à se doter d’un véritable plan de défense de ses terres (le plan Delta).

Je vous conseille de visiter le musée dédié à cette catastrophe le « Watersnoodmuseum » à Ouwerkerk.

Ce musée, logé dans les 4 caissons qui ont permis de colmater la brèche, nous fait revivre la catastrophe au plus près. Il nous fait comprendre la vie de celles et ceux qui ont péri mais aussi des personnes qui ont survécu.

© Watersnoodmuseum

Lors de ma visite à l’automne dernier en compagnie du maire de Kapelle, Anton Stapelkamp, j’ai été profondément touchée par ce lieu de mémoire que chaque habitant des Pays-Bas se doit de visiter.

© Hélène Degryse

J’ai été bouleversée de voir l’œuvre 1835+1  qui permet de rendre hommage à toutes les victimes. Le +1 désigne l’enfant, né la nuit du drame,  qui n’a jamais été identifié. Cette œuvre à la fois audio et vidéo est la projection des noms des victimes sur le sol devenu mer et vagues au son de leur biographie racontée d’une voix émue.

En ce 1er février, je tiens à leur rendre hommage modestement en partageant cet article.

 

 

 

© Watersnoodmuseum

Partagez!

Le saviez-vous ? La plus belle piscine au monde se trouve à Amsterdam !

Ainsi l’a décidé le jury de Piscine Global, le salon de la piscine et des spas qui s’est récemment tenu à Lyon. Le jury a ainsi couronné le Noorderparkbad en soulignant son intégration parfaite dans son environnement et en louant « la structure en bois qui adoucit la transition entre l’extérieur et l’intérieur invitant les visiteurs, par sa forme légèrement ondulée, dans le pavillon, situé au coeur du Noorderpark. La piscine, conçue par Branimir Mediç du cabinet Architekten Cie a déjà été couronnée par plusieurs prix néerlandais et fait ainsi son entrée dans le grand « bain international ».

Alors qu’en pensez-vous ? Prêts à plonger vous aussi ?

Chaque année les habitants d’Amsterdam rencontrent, au cœur des froides longues et venteuses nuits d’automne et d’hiver, un halo de lumière : le Amsterdam Light Festival.

Ce festival présente chaque année des créations lumineuses sur et autour des canaux de la ville.

Cette fois, le thème central du festival est l’amitié, thème opportun en cette période troublée.

La festival s’articule autour de 2 itinéraires : « water colors », itinéraire sur l’eau qui vous emmène le long des canaux historiques de la ville et « Illuminade », l’itinéraire faisable à la marche avec 20 oeuvres.

La semaine dernière j’ai eu l’occasion de découvrir l’itinéraire sur l’eau et j’ai vraiment été charmée. La promenade qui dure 1h30 vous présente les grandes oeuvres avec des explications. J’avoue que j’éprouve toujours un grand plaisir à redécouvrir ma ville de l’eau.

 

Mes coups de cœur personnels vont à l’oeuvre « Dearest friend » proche du Stopera qui représente un livre avec dessus une lettre écrite par Lodewijk Meijer à son ami Baruch Spinoza et à « Path Crossing » incroyable oeuvre de Ralf Westerhof qui nous emmène dans un monde poétique lorsqu’on est sur le bateau.

A savoir, les oeuvres sont allumées de 17h à 23h chaque jour.

La réputation de ce festival grandit chaque année et c’est tout à fait justifié car il unit, de manière ludique et poétique, la ville, l’eau, les saisons, l’ancien et le moderne. Ne manquez pas d’y passer donc avant le 17 janvier 2016 !

 

On me demande souvent ce que je pense des promenades en bateau sur les canaux d’Amsterdam et… je suis toujours partagée. D’un côté, j’estime que c’est un bon moyen de découvrir la ville de l’eau et d’en voir les grandes attractions, d’un autre côté, j’estime aussi que la qualité des commentaires laisse souvent à désirer et qu’ils sont souvent faits pour des touristes pas assez exigeants !

Récemment une annonce a attiré mon attention, celle-ci parlait d’une promenade en bateau pour enfants (une première !) sur les canaux d’Amsterdam. Attirées par cette annonce ce furent trois générations de Degryse qui se rendirent sur les canaux une belle matinée d’automne.

La découverte se fait en plusieurs langues et, heureusement, on choisit désormais son canal et l’on n’écoute que sa langue !

Les enfants reçoivent une attrayante pochette marin avec des coloriages, des crayons et un livret à remplir au cours de la promenade.

Nous sommes guidés (par le biais du commentaire audio) par Ron et Nel, un couple qui connait et adore la capitale batave. Les commentaires sont vraiment intéressants et humoristiques parfois. Le capitaine les complète régulièrement avec des anecdotes de son cru (en anglais).

Pour vous mettre l’eau à la bouche, voici une brève vidéo sur le Prinsengracht.

La visite, qui dure 1h15, nous emmène le long du Leidsegracht, du Prinsengracht de l’IJ puis du Herengracht. Seule petite irritation pour moi, tous les noms néerlandais sont écorchés…

Je vous recommande vivement la société BlueBoat qui organise ces promenades en bateau. L’embarcadère se situe à côté du casino d’Amsterdam.

Cela n’a pas pu vous échapper : les Pays-Bas, et plus particulièrement Amsterdam, étaient placés sous le signe de « Sail » ces derniers jours.

Les journaux, les flux Twitter et les murs Facebook n’avaient que ce mot en tête « Sail, Sail, Sail », non il ne s’agissait pas de la folie des soldes (mauvais jeu de mot lu quelque part) mais d’un festival nautique (et non aéronautique comme lu ailleurs aussi !).

Tous les 5 ans, c’est la même fièvre nautique qui agite la ville pendant 5 jours !

SAIL est la célébration des Tall Ships (grands voiliers) venus de nombreux pays dans le cœur de la capitale batave. Depuis la dernière édition en 2010, l’évènement a encore grandi et atteint désormais des sommets de grandeur et de popularité.

Pendant ces 5 jours, ce sont presque 2,5 millions de personnes qui ont assisté à un spectacle magnifique ponctué de nombreuses surprises !

Avec un budget de 20 millions d’Euros, Sail était déjà rentré dans ses frais avant le début de l’édition 2015 !

Particularité, Sail est un évènement gratuit et l’accès au port et aux bateaux est totalement libre. Sail fonctionne par des sponsorings et de nombreuses excursions clé en main.

7 voiliers français étaient présents mais c’est la Colombie qui m’a conquise !

J’ai en effet eu la chance, lors d’une fête de voisinage, de faire la connaissance de l’équipage de “l’ARC Gloria”, un magnifique voilier colombien. Mes jeunes enfants étaient naturellement ravis de cette rencontre et demandèrent à parler au capitaine !

Je fus invitée à visiter le navire : quelle chance, le Gloria est un magnifique voilier aux très belles finitions et à l’équipage très stylisé !

Sail est un évènement unique, très (trop ?) grand spectacle qui semble unir les Néerlandais comme les grands rendez-vous sportifs.

Alors on se donne RDV en 2020 ?

 

Tags

Hélène Degryse