Pour de nombreux expatriés venus de France et les fans de shopping une question se pose chaque année en mai/juin et décembre/janvier.

Quand commencent officiellement les soldes aux Pays-Bas ?

Pensez-vous qu’un pays comme les Pays-Bas pourrait avoir des périodes réglementées de soldes avec des conditions aussi claires (ou pas !) qu’en France, à chaque fois des articles dédiés dans la presse et même un grand format au journal national où seules les images semblent changer au fil des ans?

Que nenni ! En effet, sur le sujet des soldes comme sur de nombreux autres, les Pays-Bas font preuve d’une flexibilité qui déconcertera probablement un peu les champions de shopping et fashionista’s fraichement arrivés de France (ou d’ailleurs).

Voici quelques points à savoir :

 

  • aux Pays-Bas pas de période officielle et réglementée de soldes ! (On peut avoir l’impression de soldes toute l’année donc)
  • certains quartiers se mettent ainsi parfois d’accord pour des périodes de soldes à des moments atypiques.
  • les soldes d’été commencent ainsi dès la mi-juin (mais pas partout ) !
  • il n’y a pas de règles concernant les réductions. Certaines boutiques soldent certains articles seulement, d’autres débutent à 10% ou 20%, certaines boutiques ressortiront d’anciennes collections pour les dégriffer encore plus (mais pas forcément).
  • d’autres boutiques (plus exclusives) ne font jamais de soldes mais louent des lieux temporaires pour y faire de grandes braderies deux fois par an.
  • les soldes se poursuivent jusque juillet/août
  • les soldes d’hiver débutent en décembre ! Pourquoi des soldes avant Noël me direz-vous ? La grosse fête ici est la saint Nicolas donc dès que cette fête est passée, les soldes d’hiver peuvent commencer.

Ces soldes “dérégulés” existent depuis 1984 et les consommateurs n’ont pas l’air de s’en plaindre, parfois les commerçants manifestent un léger mécontentement mais globalement cela a l’air de bien fonctionner !

Alors vous avez déjà craqué pour cet été ? Moi oui ! La preuve à gauche !

 

 

Partagez!

Si vous me lisez régulièrement ou me suivez sur les réseaux sociaux, cela ne vous aura pas échappé, deux samedis matins par mois je suis à En famille, la fondation FLAM (Français langue maternelle). Cette structure, née à Amsterdam est désormais présente dans plusieurs villes du pays. En tant qu’élue de proximité et de mère d’enfants scolarisés dans le système néerlandais, je suis particulièrement sensible au travail des bénévoles des structures FLAM.

Ces « écoles du samedi » comme elles sont parfois injustement qualifiées, permettent de faire vivre le français, de manière ludique au sein de nombreux foyers francophones binationaux et internationaux de par le monde et touchent en puissance un nombre important d’enfants.

Ces dernières années, la fondation En Famille est passée à la vitesse supérieure notamment grâce à l’aide du désormais ancien député du Benelux Philip Cordery et de sa réserve parlementaire.
Lorsque la fondation En famille a demandé mon aide pour leur célébration, j’ai bien entendu répondu oui. Ce samedi, je serai donc présente avec plusieurs casquettes, mais c’est avec mon coeur de maman que je suivrai le spectacle des enfants samedi 24 juin.

Voici ci-dessous le communiqué officiel pour les 10 ans

 

Partagez!

En tant que Conseillère consulaire, j’ai naturellement été sollicitée par les Français des Pays-Bas avant, pendant et après le premier tour de l’élection présidentielle.

J’ai donc fait le point mardi matin avec Anne Genoud, consule générale et Benoit Bigand, consul adjoint, sur ce premier tour. J’ai notamment partagé avec eux les différents témoignages que vous m’avez fait parvenir.

Tout s’est globalement bien passé avec une participation en nette hausse par rapport au premier tour de 2012. (les résultats complets sont disponibles ici).

Il y a parfois eu une attente un peu longue qui s’explique notamment par la configuration du lieu de vote d’Amsterdam.

Pour le second tour, une attention accrue sera accordée à la circulation des flux de votants. Quelques points pratiques :

  • Je vous rappelle que l’accès aux lieux de vote est interdit aux valises et poussettes (comme cela était précisé sur votre convocation).
  • L’attente peut être variable selon l’heure à laquelle vous votez et votre bureau de vote, si vous avez des enfants en bas âge, je vous conseille (par précaution et si cela est possible) de venir sans eux.
  • Pour rappel, l’accueil des personnes à mobilité réduite sera facilité par des bénévoles de la Croix rouge sur le site d’Amsterdam, tandis que le site de La Haye est accessible.
  • Les horaires et adresses sont disponibles ici

Si vous souhaitez aider le jour du scrutin, merci de contacter le consulat. Je sais notamment que des scrutateurs seront nécessaires lors du dépouillement dans la soirée. Je vous remercie donc de bien vouloir proposer votre aide au consulat par mail à l’adresse suivante cad.amsterdam-fslt@diplomatie.gouv.fr

Merci d’avance et bon vote !

Partagez!

Vous le savez sans doute maintenant, je tiens régulièrement des permanences d’élue. Actuellement à La Haye et Amsterdam, il se peut qu’elles aient également lieu dans d’autres villes à l’avenir. Cet engagement de campagne me tient à coeur et les nombreuses personnes rencontrées et les échanges constructifs générés par ces rencontres me confirment la nécessité de poursuivre ces permanences en 2017. Je suis particulièrement ravie de voir que je parviens à avancer sur des sujets concrets comme les certificats de vie.

MarianneOn me demande parfois à quoi servent ces permanences et sur quels sujets les Français des Pays-Bas souhaitent échanger avec moi. En respectant la confidentialité de nos échanges, je peux toutefois vous informer avoir parlé de sujets aussi divers et riches que les retraites et les certificats de vie, les gardes d’enfants et les problématiques liées aux divorces internationaux mais aussi l’enseignement du français et en français, les cours FLAM, le paysage culturel aux Pays-Bas et bien d’autres sujets encore…

Lors de ma récente permanence à La Haye j’ai ainsi eu le plaisir de faire connaissance avec Michel Armand Demai. Michel habite aux Pays-Bas depuis plus de 3 décennies et a un parcours atypique. Conducteur de trams la nuit dans la région de La Haye, il est poète le jour ! Son objectif actuel est d’entrer en contact avec la communauté française et francophone des Pays-Bas afin de faire connaitre sa poésie.

Le poète et la conseillère

Le poète et la conseillère

Lors de notre rendez-vous, il m’a parlé de son parcours et de son travail de poète mais aussi de ses fonctions en tant que délégué de l’association Arts et Lettres de France aux Pays-Bas. Il m’a invitée à lire ses recueils publiés et m’en a même dédicacé un (La voix du poète).

J’ai échangé avec lui sur les diverses possibilités de mettre en valeur son travail et sa poésie. J’ai ainsi l’intention de le convier à un prochain Goûter Culture de la fondation Trait d’Union et depuis notre rencontre je fais connaitre son travail à la communauté (en commençant par cet article à partager à volonté).

Pour découvrir dès maintenant le travail de Michel, rendez-vous sur son site Web.

Si vous souhaitez lire ses écrits, merci de me contacter, je vous prêterai un de ses recueils. Depuis ma rencontre, je lis tranquillement ici et là un poème de Michel et je me transporte avec délice dans son univers créatif.

Comme l’écrivait Voltaire dans son dictionnaire philosophique “La poésie est la musique de l’âme, et surtout des âmes grandes et sensibles”. Vendredi dernier, en plus d’avoir rencontré un compatriote, j’ai fait la connaissance d’une belle personne.

Merci Michel et à très bientôt !

Partagez!

Depuis quelques semaines, les Français des Pays-Bas ont une nouvelle consule en remplacement de Christina Vasak (qui aura été notre Consule de décembre 2013 à début septembre 2016 et à qui je renouvelle mes remerciements).

Madame Anne Genoud a donc pris ses fonctions récemment et nous avons déjà eu une réunion de travail à la résidence de France, sur l’invitation de Philippe Lalliot, ambassadeur.

J’attends toujours avec une réelle curiosité et un grand intérêt l’arrivée d’un nouvel ambassadeur et d’un nouveau consul.

L’actuel système de représentation des Français de l’étranger, avec son conseil consulaire présidé par un consul ou un ambassadeur, rend en effet essentielles les bonnes relations entre élus et administration pour permettre un travail commun productif, réaliste et positif au service de la communauté.

Aux Pays-Bas, le conseil consulaire a d’ailleurs pas mal innové en créant par exemple une lettre du conseil consulaire et en organisant conjointement une cérémonie des vœux.

avec Anne Genoud

En marge de notre déjeuner de travail, Madame Anne Genoud a tenu à rencontrer les conseillers consulaires individuellement. J’ai ainsi pu échanger avec elle et faire connaissance.

Lors de l’entretien, très cordial, nous avons parlé des Français des Pays-Bas et de leurs problématiques spécifiques.

Je me réjouis de travailler en bon entendement avec Mme Genoud, dans le respect de nos prérogatives, compétences et objectifs respectifs.

La période qui arrive s’annonce cruciale avec la relocalisation du consulat à Amsterdam et des échéances électorales à préparer.  Anne Genoud peut en tous les cas s’appuyer sur une solide équipe au consulat d’Amsterdam.

Nogmaals welkom in Amsterdam Anne Genoud !

Depuis plusieurs années, le secteur du commerce de la mode et de l’habillement aux Pays-Bas (et à Amsterdam en particulier) connait une situation typique : les enseignes internationales de luxe et les enseignes premiers prix pullulent et ont d’excellents résultats  tandis que le milieu de gamme dans son ensemble est en difficulté. Si les enseignes ne se renouvellent pas, elles coulent, irrémédiablement.

La récente faillite du V&D, historique chaîne de magasins présentant l’ADN NL, est symptomatique de cette situation.

Le nouveau centre commercial Oostpoort, dans le quartier est de la ville, incarne à lui seul cette situation, à peine ouvert il peine à trouver sa clientèle et les enseignes ferment les unes après les autres.

Il y a un an, une onde de choc traversa le monde de la mode : H&M allait s’installer dans les locaux de l’historique (et surannée) Maison de Bonneterie (à La Haye et Amsterdam), fournisseur officiel de la maison royale.  La maison de Bonneterie avait annoncé quelques mois avant sa fermeture après 125 ans de bons et loyaux services.

A l’annonce de la reprise par H&M, certains criaient au scandale, d’autres se réconfortaient à l’idée de savoir qu’au moins les bâtiments historiques seraient préservés et conserveraient une fonction mode, même si d’un autre genre.

C’est donc avec une certaine curiosité que je me rendis, lors d’une magnifique et froide après-midi d’hiver, dans le centre de la capitale pour découvrir cette nouvelle adresse dans un lieu ancestral. Je ne fus pas déçue.

Le bâtiment est tout simplement magnifique et les travaux, qui durèrent plus de 6 mois, ont permis de sortir de la torpeur un sublime complexe historique.

H&M avait un cahier des charges précis. Rassurez-vous, la coupole est toujours présente, les lampes historiques sont préservées et les sublimissimes balustrades sont toujours là.

Les collections, sur 6 étages, sont bien présentées et le service est plutôt avenant et chaleureux.

Tout un étage est consacré à la collection « Home » du géant suédois tandis qu’au rez-de-chaussée on découvre la collection maquillage « H&M Beauty », d’un excellent rapport qualité prix.

Même si vous n’aimez pas le shopping et encore moins la « fast fashion » à la sauce H&M, je vous conseille, vous l’avez compris, d’entrer cependant brièvement au Rokin 140 pour une rencontre du 3e type entre le Suédois préféré des fashionistas et une vieille dame néerlandaise réinventée.

 

 

 

 

Samedi 28 (novembre) je me rendrai à la Kermesse francophone qui aura lieu à La Haye. La Kermesse, créée en 1968, est devenue au fil des ans l’un des plus importants évènements de la communauté francophone aux Pays-Bas.

J’aurai plaisir à me laisser guider par mon fils aîné et je sais déjà que je passerai un long moment aux ateliers et dans les diverses boutiques. Je sais aussi que j’y retrouverai de nombreux amis qui travaillent durement pour faire de la Kermesse un énorme succès.

En ces temps troublés, il me semble très important de se retrouver, tous ensemble, pour un moment de générosité et de convivialité.

Kermesse francophone 2014

Kermesse francophone 2014

Ci-dessous le message officiel de la Kermesse :

En 2015, la Kermesse Francophone de La Haye aura lieu le Samedi 28 Novembre 2015 de 12h à 18h30 à l’ISH, The International School of The Hague, 

Wijndaelerduin 1, 2554 BX Den Haag, Kijkduin

Nouveautés de la kermesse 2015 :

– Vive le Québec ! Après l’Afrique, l’Europe et l’Asie, l’Amérique francophone sera présente pour la première fois avec un stand Québec. 

– 5 activités sportives animées par le Club Samedis malins pour les jeunes de 8 à 15 ans : Basketball, ball bouncer, handball, streethockey, futsal (de13h00 à 18h00). 

– « Dictée des parents » : chers parents, venez revivre les frissons d’un examen (copies anonymes) dans le grand amphi de la ISH (de 14h30 à 15h30).

– Atelier MLC (méthode de travail psycho-corporel) animé par Sarah Lauret (de 14h00 à 17h00).

Attention, places limitées.
Pour réserver vos activités : kermessefrancophone@gmail.com

Participation par activité : 5 € entièrement reversés au profit de la kermesse

La Kermesse Francophone 2014 a réparti 35120 euros sur 15 projets.

Les mots manquent suite au carnage de la nuit dernière à Paris.

Les conseillers consulaires souhaitent, le lendemain de cette tragédie, vous faire prendre connaissance du communiqué suivant :

Attentats de Paris  : unité et rassemblement autour de nos valeurs, de notre pays, de notre gouvernement et de notre président

Nos premières pensées vont à tous ceux qui sont les victimes de ces actes inhumains. Notre solidarité s’exprime avec la plus grande compassion. Au-delà de l’émotion, nous appelons à nous unir derrière les autorités de notre pays pour faire face à cette tragédie et réaffirmer la force de nos valeurs qui fondent notre République.

Catherine Libeaut, Hélène Le Moing, Hélène Degryse, Maryse Imbault, Tanguy Le Breton

Je vous conseille de consulter le site de l’ambassade de France et, bien sûr, le site de l’Elysée pour les dernières communications de la présidence concernant cette infame tragédie.

Je vous invite à la prudence et à la vigilance. N’hésitez à me suivre sur Twitter, pour des mises à jour en temps réel. Merci de partager ce message le plus largement possible.

 

Ces dernières semaines, deux beaux évènements touchant la communauté française m’ont particulièrement émue.

La réception de rentrée de la CCI, la chambre de commerce et d’industrie française des Pays-Bas, a ainsi très justement mis à l’honneur sa directrice (de nationalité belge), Patricia Schneiders qui s’est vue remettre les insignes de Chevalier dans l’ordre national du mérite. La cérémonie, vivante et authentique à l’image de Patricia, fut un beau moment de convivialité. J’ai beaucoup apprécié les discours animés et humoristiques de Laurent Pic, ambassadeur de France, et de Patricia qui choisit de mettre à l’honneur les siens, sa famille et ses amies. C’est un parcours de femme et de mère qui inspire. Patricia semble en effet être parvenue à tout combiner ! Chapeau et bravo à elle.

La semaine dernière j’ai été conviée, en tant qu’élue consulaire, à une cérémonie d’entrée dans la nationalité française. Vous vous souvenez, je vous avais déjà parlé avec émotion de la cérémonie précédente.

 

Le temps capricieux de ces derniers jours avait décidé de coopérer et la pluie avait cessé de tomber juste avant la cérémonie.

Christina Vasak, consule de France,  accueillit l’assemblée avec quelques mots de bienvenue puis rappela le contexte légal de l’entrée dans la nationalité. Catherine Libaut, vice-présidente s’exprima ensuite au nom des conseillers consulaires et souligna la présence des élus pour aider ces nouveaux français et fit une brève allusion à la situation des refugiés. J’ai apprécié cette note qui ancre ces nouveaux citoyens français dans une actualité nationale parfois compliquée. Laurent Pic, ambassadeur adressa ensuite quelques mots et rappela les droits et devoirs des nouveaux Français.

La Marseillaise fut ensuite entonnée un peu timidement mais le verre de l’amitié délia quelque peu les langues.

J’ai ainsi pris un grand plaisir à échanger avec mes nouveaux compatriotes et ai été marquée par le dynamisme de Natalia, une haguenoise d’origine brésilienne dont les enfants sont scolarisés au lycée Vincent van Gogh de La Haye.

Ces deux beaux évènements sont à mes yeux des moments fort de fraternité : la France qui met à l’honneur une Belge et la France qui octroie la nationalité à ces 13 personnes venant d’horizons et de continents divers est la France que j’aime.

 

Tags

Hélène Degryse