Depuis plusieurs années, la présence culturelle française et du français a évolué aux Pays-Bas en général et à Amsterdam en particulier.

La fermeture du centre de cours de l’institut a ainsi indirectement donné naissance à deux nouvelles initiatives (Ecole de français et Ecole wallonne).

Depuis quelques années maintenant, une personne s’est en outre imposée comme inévitable dans le paysage culturel français des Pays-Bas : Pierre-Pascal Bruneau.

Cet ancien avocat se consacre désormais, pour le plus grand bonheur des Français et francophiles des Pays-Bas, à la littérature et culture françaises !

Je vous ai souvent parlé de la libraire française Le Temps Retrouvé, véritable havre de paix et de français au cœur du centre historique de la capitale. L’an dernier, il a mis en place avec sa fidèle équipe l’Echappée Belle qui organise en coopération avec l'Institut français des Pays-Bas des soirées littéraires à l'OBA, la bibliothèque centrale de la ville. Au printemps dernier ce fut la naissance de la Cinémathèque française logée dans l’écrin novateur du Ketelhuis.

Puis se fut au tour du Temps retrouvé jeunesse de voir le jour, la librairie jeunesse de la capitale comme je vous en parlais. L’énergie de Pierre-Pascal et de son équipe semble inépuisable et son dernier bijou fait réellement chaud au cœur alors que l’Hospice wallon a été vendu il y a quelques mois.

J’ai ainsi récemment été conviée à l’inauguration de la Maison de l’échappée belle, qui a pour vocation de devenir le QG des français, francophiles et francophones dans la capitale.

Ce lieu est un salon de thé fort agréable où l’on vient savourer une boisson (non alcoolisée en lisant la presse (littéraire mais aussi le Elle par exemple !).

Soirée d'inauguration

Mon coup de cœur va a la librairie coopérative, on dépose un livre et on en prend un autre : le français et la littérature doivent vivre et se partager !

La maison propose des soirées thématiques et des discussions. Bref, c'est un endroit à découvrir et partager ! Si vous souhaitez, la maison est actuellement à la recherche de bénévoles, manifestez-vous !

Prochain rendez-vous à ne pas manquer : tout ce que vous avez toujours savoir sur Marcel Proust 20 juillet 19h !

 

 

Où trouver La maison de l'échappée belle ?

Spiegelgracht 2A

Horaires d'ouverture :

  • Mercredi de 14h00 à 18h00
  • Jeudi de 14h00 à 18h00
  • Vendredi de 11h00 à 18h00
  • Samedi de 11h00 à 17h00
  • Dimanche de 11h00 à 17h00

A noter, la maison peut être louée pour des événements sur mesure, plus d'infos bientôt !

Partagez!

Vous le savez sans doute, je suis depuis les premières heures “fan” du Temps Retrouvé et de sa sympathique équipe qui fait vraiment vivre la culture et le livre français et en français à Amsterdam.

Depuis le printemps dernier, Pierre-Pascal Bruneau et son équipe ont élargi leur champ d’action en inaugurant la cinémathèque l’Echappée Belle dont je vous parlais déjà ici.

Depuis le 1er décembre 2016, le Temps Retrouvé Jeunesse a vu le jour pour le grand bonheur de tous les enfants (et parents) francophones d’Amsterdam et des environs.

Le 3 décembre eut lieu l’inauguration officielle avec de nombreux enfants, un spectacle de marionnettes et une lecture, le tout dans une ambiance très chaleureuse.

Mot de bienvenue par Claire

Le Temps Retrouvé jeunesse n’est pas une simple librairie et propose également des activités, en français bien évidemment. La section jeunesse du Temps Retrouvé est le “bébé” de Claire Phan Tan Luu, maman d’une enfant scolarisée dans le système local, elle connait parfaitement les enjeux pour faire vivre le français dans un univers néerlandais. Partant de ce constat, elle souhaite aider tous les parents en organisant deux types d’événements chaque mois à la librairie :

-un spectacle de marionnettes chaque 2e samedi du mois à 16h animé par Monsieur Théâtre.

-un atelier thématique par mois chaque 3e mercredi du mois organisé selon 2 tranches d’âge (de 4 à 7ans de 14h à 15h15 et de 8 à 11 ans de 15h30 à 16h30). L’atelier est organisé en coopération avec Lu Planet qui travaille à partir d’éléments du quotidien. Le premier atelier, le 18 janvier, permettra la création d’un livre 100% fait main et recyclé à 98%.

Je suis déjà fan du concept ! Les prochains ateliers auront pour thème les marionnettes, les cadres, les animaux, les jardins et les percussions.

A noter, les amis de la fondation L’échappée Belle bénéficient d’un tarif réduit sur ces activités : 10€ au lieu de 12,50€ pour les ateliers et 3 € au lieu de 4 € pour l’atelier marionnettes.

En cette nouvelle année, je présente tous mes vœux de réussite à l’équipe du Temps Retrouvé et en particulier à Claire pour cette initiative promise à un beau succès !

Note aux lecteurs : le Temps Retrouvé jeunesse se trouve à la même adresse que le Temps Retrouvé  : Keizersgracht 529

Partagez!

A chaque nouvel an et tout au long du mois de janvier c’est pareil, on parle de bonnes résolutions si l’on en a ou alors on explique l’absence de celles-ci avec un air défiant souvent!

Personnellement et sans vous dévoiler trop, je peux vous dire que la lecture fait, cette année encore, partie de mes bonnes résolutions !

Alors que je dévore les livres en vacances, j’éprouve plus de difficultés à lire lorsque la “vraie” vie reprend…

Je commence l’année 2017 les yeux humides en refermant un véritable chef d’oeuvre qui fit l’événement de la rentrée littéraire 2015 : La petite femelle de Philippe Jaenada.

Ce livre nous emmène dans la vie de Pauline Dubuisson qui fit scandale dans les années 50 après avoir tué son (ex) petit ami.

Jaenada réussit, dans son pavé très digeste de plus de 700 pages, à nous faire vivre un parcours inédit, celui du jeune fille née le 11 mars (!) 1927 à Malo-les-Bains et qui grandit sous les bombes et dans la tristesse du Nord en pleine guerre.

J’ai été littéralement happée par l’écriture haletante de Jaenada, sa précision méticuleuse, ses clins d’œil autobiographiques ainsi que par sa volonté de rétablir une certaine vérité.

L’auteur fait de ce livre un véritable processus de réhabilitation de cette femme coupable d’avoir tué certes mais aussi et surtout coupable d’être belle, intelligente, sensuelle, coupable de n’avoir jamais cédé ni aux hommes ni sur son plaisir.

Celle qui fut surnommée la “hyène du Nord” ou la “ravageuse” était en réalité trop en avance sur son époque. Sans lui pardonner son crime, on ne peut qu’être bouleversé par la froideur de son éducation, l’injustice de son procès et de la France des années 50.

Pauline Dubuisson fit à l’époque l’objet d’un film de Clouzot, La Vérité avec Brigitte Bardot et Sami Frey.

J’espère d’ailleurs que le livre de Jaenada sera de nouveau prochainement filmé et qu’une actrice (Audrey Tautou ou Marion Cotillard seraient parfaites à mes yeux) saura rendre justice à ce personnage incroyable et tragique…

Je vous souhaite plein de bonnes lectures pour l’année 2017 ! Je m’en vais de ce pas acheter d’autres livres de Jaenada.

 

 

Partagez!

Tags

Hélène Degryse