Tout avait pourtant si bien commencé ce 14 juillet : une météo clémente, une belle envie de se retrouver à la résidence dans une ambiance festive et positive, autour des valeurs qui sont les fondements de notre République : liberté, égalité, fraternité.

Cette année encore et à la suite de Laurent Pic, Philippe Lalliot, ambassadeur de France aux Pays-Bas avait choisi de dynamiser la cérémonie organisée dans sa résidence : accueil « bucolique » et chaleureux dans le jardin avec son épouse, Marseillaise chantée en direct par Katell Chevalier, des stands très fluides avec des mets délicieux. L’ambiance était vraiment à la fête.

Comme l’an dernier, chaque conseiller consulaire pouvait convier 20 personnes méritantes et représentant à leur manière la France aux Pays-Bas. Certains élus ont choisi d’organiser une loterie, j’ai pour ma part préféré ne pas laisser cela au hasard en identifiant moi-même les personnes que je souhaitais convier à la réception.

Je suis ravie d’avoir permis à plusieurs personnes d’assister pour la première fois à cet évènement et d’y nouer de précieux contacts pour faire avancer leurs projets.

Mes fidèles amies

Je fus particulièrement impressionnée et émue par le discours de Monsieur Lalliot : il y parla du rayonnement de la France, souligna les liens forts unissant la France et les Pays-Bas et aborda les problématiques de terrorisme et de sécurité. Il énuméra ainsi les différentes villes touchées par le terrorisme ces derniers mois….

Pendant la MarseillaiseSon discours fort prit un écho étrange et tragique à mon retour à Amsterdam lorsque j’appris la tragédie de Nice. J’ai décidé de tout de même publier quelques photos prises lors de cette belle cérémonie.

 

 

DeuilL’unité et la force de notre communauté ressenties hier dans une atmosphère de fête nous aideront, j’en suis convaincue, à affronter cette nouvelle épreuve tragique.

Depuis jeudi soir j’ai été en contact régulier avec les services de l’ambassade, je vous ai annoncé sur les réseaux sociaux l’ouverture de registres de condoléances en ligne. Nous (Ambassadeur, consule, député et conseillers consulaires) avons composé un message à l’intention de la communauté, que vous trouverez ci-dessous.

Chers compatriotes,

La France a été victime le 14 juillet d’une nouvelle attaque terroriste. Après Paris et sa région en janvier et novembre l’année dernière, c’est Nice qui a été touchée à son tour.

Nos pensées vont d’abord aux victimes, à leurs familles et à leurs proches, auxquels nous présentons nos condoléances, ainsi qu’aux blessés, dont certains très gravement, que nous assurons de notre sympathie et de notre solidarité.

Le Président de la République a décidé, dans ces circonstances, de maintenir à un haut niveau l’opération Sentinelle, de faire appel à la réserve opérationnelle et de prolonger de trois mois l’état d’urgence.

Aux Pays-Bas, la sécurité de la communauté française est la première préoccupation de l’Ambassade et du Consulat général à Amsterdam et nous y veillons avec les autorités néerlandaises compétentes.

Un deuil national ayant été décrété du 16 au 18 juillet, les drapeaux pavoisant nos bâtiments aux Pays-Bas ont été mis en berne pendant cette période. Une minute de silence sera observée lundi 18 juillet à midi au sein des services de l’Etat.

Un registre de condoléances sera ouvert à l’Ambassade les 18 et 19 juillet pour les représentants des autorités néerlandaises et des missions diplomatiques. Un registre de condoléances en ligne est déjà ouvert sur le site de l’ambassade et le restera jusqu’au 22 juillet.

Face à cette situation, le Président de la République a marqué la détermination de la France à lutter contre le fléau du terrorisme et appelé l’ensemble des Français à rester forts et unis, dans le respect de nos valeurs les plus essentielles.

Vive la République, vive la France !

Philip Cordery, Député de la quatrième circonscription des Français établis hors de France ; Brieuc-Yves Cadat, Hélène Degryse, Marie-Christine Kok Escalle, Hélène Le Moing, Conseillers consulaires aux Pays-Bas ; Christina Vasak, Consule générale de France à Amsterdam ; Philippe Lalliot, Ambassadeur de France aux Pays-Bas.

 

Je me tiens comme à mon habitude à votre disposition pour répondre à vos questions set pour partager vos émotions. Je vous réitère tout mon soutien en ces moments difficiles.

“Samen staan we sterk.”

Je suis en mission de travail lundi et j’y observerai donc sur place la minute de silence.

 

« Les mots me manquent pour exprimer toute l’émotion, la tristresse et l’effroi ressentis suite aux terribles évènements qui ont touché Paris vendredi dernier. »

C’est ainsi que j’ai commencé mon message écrit dans le registre de condoléances de l’ambassade de France aux Pays-Bas.

Ce soir, je suis fatiguée, vidée par une journée riche et forte, qui débuta à 6h30 par une interview dans le journal de NOS Radio 1 dans les locaux de l’Institut français à Amsterdam et se poursuivit à La Haye par une réunion informelle du conseil consulaire puis une réunion du conseil consulaire sur la sécurité présidée par L’Ambassadeur de France aux Pays-Bas.

Je vous propose donc de partager avec vous ci-dessous un premier fragment de mon interview de ce matin à la radio et de vous illustrer, en images, cette journée intense.

Je suis touchée de voir que beaucoup ont écouté et apprécié mon interview radio.

« Samen staan we sterk » c’est avec ces mots que j’ai terminé mon message sur le registre de condoleances…

 

Depuis le 13 novembre et l’horreur des attaques de Paris, les Français des Pays-Bas se sont retrouvés, à La Haye et Amsterdam, mais aussi dans d’autres villes pour discuter et partager leurs émotions.

Lundi matin avait lieu dans tout le pays une minute de silence en hommage aux victimes. Je me suis rendue au consulat où j’ai déposé, avec deux collègues conseillers consulaires, une rose au pied du bâtiment.

Nous avons ensuite pris part à la minute de silence avec le maire de la capitale, Eberhard van der Laan, Kajsa Ollongren, adjointe aux affaires économiques et à la culture, Christina Vasak, Consule ainsi que le personnel du Consulat et de l’Institut.

J’ai ensuite eu l’honneur de participer à un entretien avec le maire et son adjointe.

J’ai indiqué au maire de la ville que les nous étions touchés de voir le soutien et la compassion des Amstellodamois. J’ai partagé avec lui l’émotion que j’ai moi-même ressentie en voyant le palais du Dam illuminé aux couleurs de la France.

Il a souligné que c’était tout le peuple néerlandais qui partageait la douleur des Français et des Parisiens. Ce fut un moment très fort et digne, un moment où je suis une nouvelle fois à la fois très fière et honorée de vivre dans la capitale batave.

Demain mardi, je participerai au conseil consulaire sur la sécurité, je vous informerai dans les plus brefs délais de messages à diffuser à ce sujet.

A noter, lundi et mardi un registre de condoléances est ouvert à l’ambassade de France à La Haye. Je le signerai mardi. N’hésitez pas à me contacter par mail ou téléphone, vous pouvez également consulter facebook et aussi Twitter pour des nouvelles mises à jour régulièrement.

 

 

 

Suite aux terribles évènements de Paris, un rassemblement spontané a eu lieu le 14 novembre sur la place du Dam à Amsterdam. Ce rassemblement illustra la volonté de se retrouver, entre Français, de partager sa peine et son émotion, de montrer que nous n’avons pas peur tout en restant extrêmement vigilants. Plusieurs centaines de Français se retrouvèrent ainsi dans la dignité et la pudeur. Les visages étaient tirés mais la volonté de tenir était tout aussi grande. Il fallait être présent. Il le fallait.

J’ai beaucoup échangé avec la communauté lors de cette manifestation. Echanger, partager, encourager… il est clair que notre communauté a, en ces moments graves, le devoir d’être unie face à l’adversité.

Depuis hier matin, nous (le député du Benelux Philip Cordery, mes 4 collègues conseillers consulaires, l’ambassadeur Laurent Pic et la consule Christina Vasak) avons publié et largement relayé un message adressé à la communauté française. Nous, les conseillers consulaires, avions auparavant publié un message destiné à notre communauté.

Les questions et inquiétudes restent nombreuses, celles-ci concernent notamment le niveau de sécurité, la minute de silence prévue lundi, les lieux à éviter, les manifestations et rassemblements prévus.

Je suis en contact régulier avec les autorités françaises aux Pays-Bas et les autres élus, je réponds, au fil de l’eau, aux questions reçues lorsque je suis en mesure de le faire.

Je peux vous dire qu’une vigilance accrue est de mise et que les autorités néerlandaises sont également particulièrement vigilantes depuis les attaques de vendredi.

Une réunion « conseil consulaire de sécurité » aura lieu mardi. Je ne manquerai pas de vous en informer.

A l’heure actuelle, je reste à votre disposition (par téléphone, par mail et via les réseaux sociaux) et je vous conseille de consulter régulièrement les sites Web de l’ambassade de France et du consulat général. Vous pouvez également consulter mon compte Twitter que je mets régulièrement à jour en fonction des informations reçues.

Je vous souhaite un bon dimanche, malgré tout.

Solidairement vôtre

Hélène

Les mots manquent suite au carnage de la nuit dernière à Paris.

Les conseillers consulaires souhaitent, le lendemain de cette tragédie, vous faire prendre connaissance du communiqué suivant :

Attentats de Paris  : unité et rassemblement autour de nos valeurs, de notre pays, de notre gouvernement et de notre président

Nos premières pensées vont à tous ceux qui sont les victimes de ces actes inhumains. Notre solidarité s’exprime avec la plus grande compassion. Au-delà de l’émotion, nous appelons à nous unir derrière les autorités de notre pays pour faire face à cette tragédie et réaffirmer la force de nos valeurs qui fondent notre République.

Catherine Libeaut, Hélène Le Moing, Hélène Degryse, Maryse Imbault, Tanguy Le Breton

Je vous conseille de consulter le site de l’ambassade de France et, bien sûr, le site de l’Elysée pour les dernières communications de la présidence concernant cette infame tragédie.

Je vous invite à la prudence et à la vigilance. N’hésitez à me suivre sur Twitter, pour des mises à jour en temps réel. Merci de partager ce message le plus largement possible.

 

Tags

Hélène Degryse