La France connait décidemment des semaines très difficiles : attentats du 13 novembre, résultats des régionales… La morosité ambiante qui semble avoir enveloppé l’an 2015 ne fait que décupler…

J’avoue avoir vécu ces dernières semaines en apesanteur : j’ai beaucoup parlé et échangé avec vous Français des Pays-Bas lors de rencontres sur le terrain : permanence au consulat, cérémonies en hommage aux victimes des attentats de Paris, kermesse francophone…

Lors de mon interview à la radio nationale néerlandaise j’avais dit « Tous les Français ont laissé une partie d’eux-mêmes le 13 novembre », mes rencontres sur le terrain me le prouvent… malheureusement.

Hier soir j’ai reçu plusieurs messages vocaux de MW, une Française investie dans la communauté qui me dit : « Hélène je veux savoir ce que l’on peut faire en tant que Français des Pays-Bas par rapport aux résultats des élections… Je ne suis plus inscrite en France et n’y vote donc pas mais je pense que l’on peut et doit faire quelque chose. »

Je partage son point de vue, pour moi qui vote (par procuration dans la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie), j’ai la « consolation » de me dire que je fais mon devoir pour empêcher le plus terrible d’advenir dimanche 13 décembre.

Je souhaite répondre, de manière pédagogique, à MW :

1)Pour les Français des Pays-Bas qui sont bien inscrits sur les listes électorales en France, votez !

2)Certains Français ne sont plus sûrs d’être encore inscrits en France mais sont prêts à se déplacer et voter en France. Pour cela vérifiez votre inscription sur le site Mon Consulat.

3)Je souhaite dire à MW et à tous les autres qui m’ont contactée qu’il est, en principe, possible de s’inscrire sur les listes en France (tout en restant inscrit sur la liste électorale consulaire). La procédure est expliquée sur le site du consulat. Il faut le faire avant le 31 décembre donc soyez rapides. Attention, cette double inscription est amenée à disparaitre à l’horizon 2017. Je vous tiendrai au courant bien entendu.

4)Je pense que nous pouvons, que l’on soit votant ou non, essayer de partager la nécessité de voter dimanche et de faire les bons choix : vos amis, votre famille et vos connaissances ne votent peut être pas tous pour des raisons qui leur sont propres. Il peut donc être utile de les persuader. En outre, la publication de messages expliquant pourquoi M. Le Pen est le paroxysme d’un système politique qu’elle prétend combattre peut aussi aider.

Dès le 14 décembre, il faudra que les classes politiques constatent ensemble la faillite de leur système et il faudrait idéalement que nous, Français des Pays-Bas, puissions émettre des messages.

Sclérose des politiques et des politiciens, cumul des mandats, politique comme choix de carrière qui empêche souvent les décisions courageuses par calcul électoral…. Les Pays-Bas semblent avoir écarté depuis longtemps de nombreux périls…

Le système français actuel explique comment les mêmes personnes sont aux mêmes places sur plusieurs décennies parfois !

Il faudrait revaloriser et renouveler la fonction politique, avec probablement la suppression de nombreux avantages annexes d’un autre temps….

Dans tous les messages d’inquiétude que j’ai pu entendre et recevoir depuis quelques mois, je note aussi un profond amour de la France, nous aimons notre pays et aimerions le voir aller mieux.

Oui il y a du pain sur la planche et la tâche n’est pas aisée, la première étape de la reconstruction a lieu dimanche dans les urnes, vous pouvez compter sur moi.

 

 

 

Comments are closed.