Dans ma vie de conseillère, certaines rencontres et certains moments s’illustrent et me marquent durablement. Ma journée avec les Adapt’ables fait partie de ces moments d’exception.

Je ne vais pas vous cacher que je suis régulièrement contactée afin d’aider des personnes à trouver du travail, un logement, un stage etc. Si je ne peux répondre à toutes les demandes favorablement, je m’efforce d’orienter les personnes vers les bons interlocuteurs.

Il y a quelques mois, une demande a tout de suite attiré mon attention, un groupe de 12 jeunes femmes en situation de handicap souhaitait réaliser un voyage d’étude aux Pays-Bas et avait besoin d’aide pour mener à bien leur projet.

Le message était clair, l’objectif utile et touchant, je pris tout de suite contact avec Christine,  la coordinatrice du groupe. Elle m’expliqua que les jeunes femmes faisaient partie de L’ADAPT Bourgogne Franche-Compté,  centre de reconversion professionnelle. Elle m’expliqua que le financement était prêt (après des demarches faites dans des structures publiques et privées et notamment grâce à l’aide du Conseil departemental de l’Yonne, de l’Agefiph et de Groupama). Le voyage était planifié  mais le groupe ne parvenait pas à obtenir certains rendez-vous. A peine après avoir raccroché, je contactais le service économique de l’ambassade de France aux Pays-Bas (grand merci à Bernard et Hedzer pour leur aide précieuse !) qui mirent Christine en contact avec les bons interlocuteurs. Je fis encore quelques suggestions d’activité et proposais au groupe de les accompagner pendant une journée.

Je me rendis donc un frais mardi d’automne, à Nieuwegein pour visiter la société Pauw Bedrijven. La journée fut très enrichissante, cet atelier propose, dans un environnement dit “protégé” du travail accompagné à des personnes en situation de handicap mental et/ou physique. Les activités s’articulent autour de plusieurs secteurs, horticulture, nettoyage, production et service. La matinée débuta par une présentation des activités de Pauw bedrijven (notamment dans le domaine de horticulture et des accessoires marins). La nouvelle loi néerlandaise pour l’intégration professionnelle en situation de handicap (Participatiewet) fut exposée. Adapt’able présenta ensuite son groupe, sa vision et son projet.

Je fus absolument ravie de servir d’interprète et de faciliter ainsi les échanges, très riches et animés. Nous avons poursuivi par un déjeuner à Utrecht et je fus ravie de faire découvrir quelques coins de cette ville où j’ai mes habitudes (j’y ai vécu à mon arrivée aux Pays-Bas). Notre déjeuner sur la place Neude fut un grand succès et la visite des jardins de la Pieterskerk et le fameux Dom aussi.

Au cours du déjeuner et de la promenade, les jeunes femmes se confièrent à moi, partageant leurs projets, leurs handicaps et surtout leurs envies de s’en sortir.

Je fus tout simplement époustouflée par cette énergie vitale et pure qui se dégageait d’elles toutes. En regardant leurs visages rayonnants, j’avais l’impression de redécouvrir mon pays en voyant leur enthousiasme. Le groupe travaille actuellement sur un compte rendu officiel de leur voyage avec vidéo. Je ne manquerai pas de vous en informer. Cette journée pas comme les autres constitue un temps fort de mon mandat où j’ai eu l’impression, non pas uniquement en ma qualité d’élue, mais aussi grâce à mes contacts et mes capacités linguistiques de me rendre utile…

 

 

 

Comments are closed.