Parfois ma vie de mère et ma vie de conseillère s’articulent parfaitement et harmonieusement.

Ce fut le cas samedi dernier.

Cette journée était importante pour les petits élèves français et francophones scolarisés en milieu néerlandais (comme c’est le cas de mes enfants).

En effet, c’était la rentrée de En Famille, la dynamique structure FLAM (français langue maternelle) de la capitale des Pays-Bas, également présente à La Haye et bientôt à Utrecht.

Stéphanie, Pierre, Marine de la Fondation En Famille

Stéphanie, Pierre, Marine de la Fondation En Famille

Comme d’habitude, les parents avaient reçu à l’avance la composition des groupes ainsi que la fiche pédagogique correspondant à la séance du jour.

Les locaux de la fondation, situés dans le quartier ouest de la capitale, sont pratiques, lumineux et agréables.

Seuls les parents des plus petits enfants assistent à la séance ; les autres se retrouvent autour d’un café et, vous vous en doutez, les discussions portent souvent sur la nourriture et la France !

L’équipe de la fondation, composé de Stéphanie Feracci, Marine Wallace et Pierre Wernert, est particulièrement active et inventive !

J’ai longtemps vanté les mérites de la fondation auprès du député du Benelux, Philip Cordery, et suis vraiment ravie qu’il ait accordé l’an dernier une aide au titre de sa réserve parlementaire.

La fondation en a fait bon usage et est depuis passée à la vitesse supérieure avec un nouveau site très interactif, un nouveau logo et beaucoup d’autres activités à venir. L’aide du député a aussi permis à la fondation d’envoyer ses animatrices en formation et d’ouvrir la section de La Haye. Pour info l’an dernier, En Famille comptait 6 groupes à Amsterdam (70 enfants), 2 à La Haye (25 enfants) et compte cette année 2 groupes à Utrecht (25 enfants).

Ce même samedi avait lieu la journée portes ouvertes de l’Ecole wallonne, un nouveau centre de cours en bordure du quartier rouge. Ce centre a ouvert grâce à l’impulsion conjuguée de l’Eglise wallonne et d’anciens professeurs du centre de cours de l’Institut français.

Eglise wallonne

J’ai eu droit à une visite guidée des salles de cours qui devraient prochainement être opérationnelles et j’ai convenu de revenir prochainement. J’espère donc pouvoir vous en dire plus très bientôt.

Le bouquet final de cette belle journée avait lieu à la renommée Ecole de français (dont je vous parlais récemment).

L’ événement « poésie et chanson en français », mené de main de maitre par Céline Dandoy et Claire Schepers avec le concours de la fondation Le Trait d’Union (dont je suis la présidente) et Ioana Cobzaru, fut une belle réussite.

Il s’agissait donc d’un après-midi poésie et chansons articulée autour de Cyprès, un très doué et attachant chanteur venu de Paris.

Cyprès poésie et musique

Céline et Claire avaient, comme à leur habitude, concocté un super programme pédagogique qui nous fit (re)découvrir la poésie française. J’ai beaucoup aimé leur approche à la fois ludique et pragmatique de la langue et de l’apprentissage. Le groupe parvint d’ailleurs à composer des poèmes plutôt réussis en tous les cas amusants.

Le concert de Cyprès fut un moment de pure beauté, le chanteur emmena le public avec grâce dans son monde poétique et créatif.

Avec Céline et Claire, le sourire aux lèvres !

Avec Céline et Claire, le sourire aux lèvres !

Les spectateurs furent tout de suite conquis par cet artiste troubadour des temps modernes. Je vous reparlerai plus longuement bientôt de Cyprès.

Avec Cyprès

Avec Cyprès

Inutile de vous dire que j’apprécie vraiment de voir autant d’ondes francophones positives et constructives dans la capitale batave et bien au-delà !

Décidément, le français et la France étaient bien à la fête ce samedi à Amsterdam !  La rentrée s’annonce vraiment bien !

Comments are closed.