Vous le savez probablement désormais, j’aime beaucoup ma ville d’adoption et je ne manque aucune occasion de vous en faire les louanges.

Mon amour n’est cependant pas aveugle et ces derniers mois, que dis-je années, je me rends également compte qu’Amsterdam est de plus en plus bondée et surtout sale… Mes récents séjours à Rotterdam, en Zélande et dans le Limbourg m’ont montré à quel point les autres régions et villes des Pays-Bas étaient plus propres et que cela résultait aussi d’une volonté politique et municipale…

Parfois quand l’état de saleté présente un danger dans le quartier (débris de verre près des aires de jeux des enfants par exemple) je contacte la municipalité et je tweete, engendrant un nettoyage anticipé de certaines zones.

Ces soucis sont-ils en passe de devenir de l’histoire ancienne ? Je l’espère sincèrement !

Amsterdam vient d’annoncer qu’elle déclarait la guerre à la saleté en mettant un énorme plan (annoncé par la ville le 22 novembre dernier) avec 10 mesures-phares et un montant supplementaire de 11,2 millions d’euros.

Alors 2017 année de la propreté ? Les services de nettoyage ont beaucoup à faire depuis le reveillon avec les détritus des feux d’artifice et des pétards. Pour tout savoir consulter la page de la municipalité !

« Samen voor een schoon Amsterdam » : voici la nouvelle devise de la capitale.

Comments are closed.