Depuis plusieurs années, le secteur du commerce de la mode et de l’habillement aux Pays-Bas (et à Amsterdam en particulier) connait une situation typique : les enseignes internationales de luxe et les enseignes premiers prix pullulent et ont d’excellents résultats  tandis que le milieu de gamme dans son ensemble est en difficulté. Si les enseignes ne se renouvellent pas, elles coulent, irrémédiablement.

La récente faillite du V&D, historique chaîne de magasins présentant l’ADN NL, est symptomatique de cette situation.

Le nouveau centre commercial Oostpoort, dans le quartier est de la ville, incarne à lui seul cette situation, à peine ouvert il peine à trouver sa clientèle et les enseignes ferment les unes après les autres.

Il y a un an, une onde de choc traversa le monde de la mode : H&M allait s’installer dans les locaux de l’historique (et surannée) Maison de Bonneterie (à La Haye et Amsterdam), fournisseur officiel de la maison royale.  La maison de Bonneterie avait annoncé quelques mois avant sa fermeture après 125 ans de bons et loyaux services.

A l’annonce de la reprise par H&M, certains criaient au scandale, d’autres se réconfortaient à l’idée de savoir qu’au moins les bâtiments historiques seraient préservés et conserveraient une fonction mode, même si d’un autre genre.

C’est donc avec une certaine curiosité que je me rendis, lors d’une magnifique et froide après-midi d’hiver, dans le centre de la capitale pour découvrir cette nouvelle adresse dans un lieu ancestral. Je ne fus pas déçue.

Le bâtiment est tout simplement magnifique et les travaux, qui durèrent plus de 6 mois, ont permis de sortir de la torpeur un sublime complexe historique.

H&M avait un cahier des charges précis. Rassurez-vous, la coupole est toujours présente, les lampes historiques sont préservées et les sublimissimes balustrades sont toujours là.

Les collections, sur 6 étages, sont bien présentées et le service est plutôt avenant et chaleureux.

Tout un étage est consacré à la collection « Home » du géant suédois tandis qu’au rez-de-chaussée on découvre la collection maquillage « H&M Beauty », d’un excellent rapport qualité prix.

Même si vous n’aimez pas le shopping et encore moins la « fast fashion » à la sauce H&M, je vous conseille, vous l’avez compris, d’entrer cependant brièvement au Rokin 140 pour une rencontre du 3e type entre le Suédois préféré des fashionistas et une vieille dame néerlandaise réinventée.

 

 

 

 

Comments are closed.