Depuis le printemps dernier c’était décidé, je passerai ma soirée du mardi 22 septembre avec Julien Clerc qui se produirait au théâtre Carré d’Amsterdam.

Moi qui suis allergique à la planification de longue date, j’avais sans hésiter fait une exception pour ce grand  homme.

Cela fait maintenant plus de 17 ans que je vis aux Pays-Bas et je note que certains chanteurs incarnent désormais ce lien avec mon passé, ce lien avec mon pays d’origine, la France et avec sa culture.

J’étais très heureuse de passer cette soirée d’exception avec ma bonne amie Tania, également fan de chansons françaises. Les semaines qui précédaient, nous avions bien révisé notre répertoire Julien notamment lors des matinées françaises de la Fondation Flam En famille.

Le 22 septembre nous étions donc prêtes ! Ce soir-là nous avons d’abord pris un verre au joli café Lempicka puis avons longé l’Amstel. En regardant vers le ciel nous aurions pu nous croire en France tant le théâtre Carré dégage cette apparence surannée comme nombre de théâtres parisiens.

Nos attentes qui étaient grandes furent totalement comblées, Julien Clerc (que je n’avais jamais vu en concert) fut excellent et le charme opéra immédiatement avec un public en grande partie féminin et sexagénaire !

Il passa en revue une grande partie de sa carrière pour le plus grand bonheur du public très enthousiaste comme le prouve la vidéo ci-dessous.

Sur scène, juste deux pianos, et à l’honneur, la voix de Julien sans fioriture orchestrale et dans toute sa splendeur.

Nous étions superbement placées au balcon juste en face de lui et avons parfois eu l’impression égoïste qu’il chantait rien que pour nous. Nous lui avons d’ailleurs bien rendu la pareille en chantant chaleureusement dès que possible (nous nous excusons auprès de nos voisins !).

Ce fut encore une bien belle soirée française au coeur de la capitale ! Merci Julien et merci Tania !

 

 

Comments are closed.