Cette semaine de juillet, Vincent Lindon était à Amsterdam, grâce à l’équipe du festival plein les yeux et Isabelle Nobile, pour présenter son film « La loi du marché » pour lequel il a obtenu tout récemment le prix d’interprétation à Cannes.

Vincent Lindon

Vincent Lindon

 

Le Filmhallen ressemblait à une petite France, la communauté française d’Amsterdam et des environs s’était passé le mot, VL était en ville pour la première de ce film, il fallait être présent !

Le public ne fut pas déçu, la loi du marché est un très bon film « social ». La prestation de Vincent Lindon est juste. Lui, seul professionnel entouré d’amateurs, jouant leurs vrais rôles, est d’une justesse époustouflante. C’est un film sans pathos avec parfois une belle tendresse dans le couple, des scènes de danse mémorables et cocasses ont bien marqué les esprits. La camera colle au corps et au visage de Vincent Lindon durant tout le film.

Pour une critique complète, je vous invite à lire l’article de Télérama sur le film.

A la fin du film, Vincent Lindon fit son entrée sous les applaudissements très nourris du public. Il se plia avec charme et humour au jeu des questions réponses, avec l’aide appréciable d’Isabelle Nobile. Dans un anglais hésitant mais volontaire, il répondit à toutes les questions, avec précision et intelligence.

Il donna l’impression d’être un vrai homme indépendant, un acteur libre de ses choix, en plein dans la vie. Il expliqua que l’engagement était central dans sa vie et il nous invita à tous nous engager dans nos vies, au quotidien.

Vincent Lindon fut d’une gentillesse incroyable et on sentait que sa curiosité pour les gens n’était pas feinte, il était réellement heureux d’échanger, de parler du film, de cinéma et de la vie en général.

J’ai l’impression d’avoir eu la chance de faire la rencontre d’un grand acteur bien sûr, mais surtout d’un grand homme !

Comments are closed.