Suite aux terribles évènements de Paris, un rassemblement spontané a eu lieu le 14 novembre sur la place du Dam à Amsterdam. Ce rassemblement illustra la volonté de se retrouver, entre Français, de partager sa peine et son émotion, de montrer que nous n’avons pas peur tout en restant extrêmement vigilants. Plusieurs centaines de Français se retrouvèrent ainsi dans la dignité et la pudeur. Les visages étaient tirés mais la volonté de tenir était tout aussi grande. Il fallait être présent. Il le fallait.

J’ai beaucoup échangé avec la communauté lors de cette manifestation. Echanger, partager, encourager… il est clair que notre communauté a, en ces moments graves, le devoir d’être unie face à l’adversité.

Depuis hier matin, nous (le député du Benelux Philip Cordery, mes 4 collègues conseillers consulaires, l’ambassadeur Laurent Pic et la consule Christina Vasak) avons publié et largement relayé un message adressé à la communauté française. Nous, les conseillers consulaires, avions auparavant publié un message destiné à notre communauté.

Les questions et inquiétudes restent nombreuses, celles-ci concernent notamment le niveau de sécurité, la minute de silence prévue lundi, les lieux à éviter, les manifestations et rassemblements prévus.

Je suis en contact régulier avec les autorités françaises aux Pays-Bas et les autres élus, je réponds, au fil de l’eau, aux questions reçues lorsque je suis en mesure de le faire.

Je peux vous dire qu’une vigilance accrue est de mise et que les autorités néerlandaises sont également particulièrement vigilantes depuis les attaques de vendredi.

Une réunion « conseil consulaire de sécurité » aura lieu mardi. Je ne manquerai pas de vous en informer.

A l’heure actuelle, je reste à votre disposition (par téléphone, par mail et via les réseaux sociaux) et je vous conseille de consulter régulièrement les sites Web de l’ambassade de France et du consulat général. Vous pouvez également consulter mon compte Twitter que je mets régulièrement à jour en fonction des informations reçues.

Je vous souhaite un bon dimanche, malgré tout.

Solidairement vôtre

Hélène

Comments are closed.