Les pieds sur terre aux Pays-Bas
Revenir d’entre les morts

Revenir d’entre les morts

Cela fait un moment que je n’ai pas écrit ici, des problèmes techniques sur mon site et une surcharge de travail m’ont en effet imposé un silence… Ce que j’ai vécu aujourd’hui, je me devais toutefois de le partager ici avec vous. Les écrits restent dit-on et ces mots j’aimerais les relire bientôt….

Aujourd’hui j’ai été témoin d’une scène incroyable en bas de chez moi. Aujourd’hui j’ai en effet vu quelqu’un mourir puis revenir à la vie. L’homme, un Polonais obèse et alcoolique notoire, s’était écroulé. Tout de suite les secours et la police sont arrivés ; les gestes étaient précis, respectueux et méthodiques. La police m’a demandé si je le connaissais, je voyais son visage bleu gris, son corps énorme et fatigué qui ne bougeait pas. Il était mort c’était évident… Puis soudain son énorme torse boursouflé et couvert de tatouages délavés s’est remis à bouger sous les gestes des secouristes. Les services médicaux sont passés à l’étape suivante : le déplacement et le transport de J. vers l’hôpital. Je les ai vus à 10 se coordonner pour bouger sans danger le patient énorme et mal en point pour préserver au mieux cet équilibre précaire de retour vers la vie… je les ai entendus lui parler gentiment en anglais lui expliquant ce qu’ils allaient faire…

On dit souvent que le système de santé des Pays-Bas n’est pas préventif mais curatif. On entend souvent les expats se plaindre de l’indifférence des services sociaux et médicaux des Pays-Bas. Voir ces hommes et ses femmes tout donner pour sauver la vie d’un alcoolique obèse polonais m’a procuré une émotion unique et forte. Je ne sais pas si le corps et le coeur de J. survivront longtemps à cet épisode mais je suis en tous cas persuadée qu’il n’était pas dans le plus mauvais pays pour le vivre…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.