Santa Barbara sur l’Amstel : le retour ?

Santa Barbara sur l’Amstel : le retour ?

Vous vous souvenez peut-être du triste et regrettable feuilleton qu’avait connu le conseil consulaire des Pays-Bas il y a presque deux ans de cela ? Et bien ce n’est pas fini il semblerait….

Cela vous aura certainement échappé et c’est logique, la nouvelle a juste fait l’objet d’une publication au journal officiel. Un conseiller consulaire des Pays-Bas a été « démissionné d’office » par l’administration. La raison ? Il a été radié de la liste électorale consulaire, condition sine qua non, pour garder son mandat.

Cet élu a en effet choisi, en toute connaissance de cause, de s’inscrire en France pour voter aux municipales, incarnant ainsi un « tourisme électoral » qui avait été dénoncé par l’AFE lors d’une récente session. Si nous pouvons regretter cette situation, soyons toutefois soulagés, la proximité de cette démission d’office avec les prochaines élections nous évitera une énième rotation « pour la forme » et le conseil terminera son mandat avec 4 élus au lieu de 5…  


Petit rappel, depuis la mise en place du répertoire électoral unique, il n’est plus possible d’être à la fois inscrit sur une liste électorale en France et sur la liste électorale consulaire.
Cette mise en place n’était pas un fait lors de notre élection, en mai 2014, en tant que conseiller consulaire. C’est donc un choix auquel chaque élu consulaire a été confronté. Vous connaissez mon attachement presque viscéral à ma région d’origine. Vous vous souvenez peut-être de ce billet écrit avec les tripes et la peur… 

De mon côté, j’ai bien entendu fait un choix d’élue, je reste donc conseillère consulaire 😊
Suite à cette annonce certains Français des Pays-Bas et d’ailleurs ont évoqué avec humour, une malédiction du conseil consulaire aux Pays-Bas d’autres demandent, avec humour aussi, une déprogrammation définitive des écrans de cette série…