Les pieds sur terre aux Pays-Bas
IAMSTERDAM : les lettres de la discorde

IAMSTERDAM : les lettres de la discorde

Cela n’a pas dû vous échapper si vous avez visité Amsterdam ces dernières années : les lettres IAMSTERDAM étaient devenues une véritable attraction de la ville qu’on aimait immortaliser, escalader etc.
Depuis quelques mois, le conseil municipal sous la houlette des « verts » (Groenlinks) souhaitait le départ de cette attraction. Selon eux, les lettres IAMSTERDAM symbolisent l’individualisme de la ville et le tourisme de masse. Ces lettres, placées en 2004 sur la place des musées à deux pas du Rijksmuseum et du musée Van Gogh, ont été enlevées par une triste matinée d’automne ce 3 décembre 2018.

Amsterdam souffre effectivement depuis quelques années du tourisme de masse. Après avoir soutenu massivement la promotion de ce tourisme et malgré de nombreuses alertes des habitants, la ville, par la voix de son conseil municipal, décide donc par un geste spectaculaire de supprimer ces lettres pourtant appréciées autant des habitants que des touristes.

En 2004 lors de son installation, ce slogan symbolisait Amsterdam, ville en partage. En 2018, ces lettres de la discorde disparaissent donc sous les regards incrédules des habitants.

Le tourisme est un secteur que je connais bien et quand je vois la promotion réalisée ces derniers temps pour l’année Rembrandt en 2019 à Amsterdam (et dans tout le pays), les difficultés à interdire le vélo-bière et l’absence de réelle politique urbaine en matière de location de vélos aux touristes, je me dis que le tourisme de masse a encore (malheureusement) de beaux jours devant lui.

Photo dans le cadre d’un projet de Bertrand Vacarisas

Personnellement j’ai toujours beaucoup aimé ces lettres, j’y ai régulièrement photographié mes enfants, emmené mes amis. L’an dernier, j’ai même eu le plaisir d’y accompagner le photographe Bertrand Vacarisas qui souhaitait immortaliser des habitants d’Amsterdam dans des lieux qui leur sont chers. J’avais cité ces lettres comme le symbole réussi du melting pot urbain. Et vous que représentaient ces lettres pour vous ? Allez vous les regretter à cet emplacement ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.