En pédalant devant le Scheepvaartmuseum (Musée de la marine à Amsterdam), je repense à la visite officielle de François Hollande le 20 janvier 2014, il y a 3 ans exactement, dans ce lieu.

Cette très réussie visite a redynamisé durablement la relation bilatérale et stimulé les échanges commerciaux et culturels entre “mes” deux pays.

Dans son discours, le président Hollande parlait de la France comme un pays “utile au monde”. Depuis 2014, beaucoup d’eau a coulé sous les ponts (image parfaite pour Amsterdam, vous en conviendrez !).

La France, l’Europe et le monde ont été régulièrement touchés par le terrorisme, le paysage politique français semble être à la croisée des chemins. François Hollande a choisi de ne pas briguer un second mandat.

Je pense aussi qu’en ce jour, Trump deviendra officiellement le 45e Président des Etats-Unis d’Amérique. Etrange époque….

 

Les photos officielles du 20 janvier 2014 se trouvent ici.

Partagez!

Je suis particulièrement satisfaite de vous annoncer que des journées d’information retraite auront lieu du 4 au 6 avril 2017 (à Utrecht et Breda). Vous le savez, je suis très impliquée sur ces questions de retraite d’autant plus que je travaille pour l’organisme néerlandais de retraite la SVB.

carsat-nord-picardie-logoSVB logo

L’objectif de ces journées est le suivant :

que les résidents aux Pays-Bas ayant exercé une activité salariée en France à un moment de leur carrière professionnelle, puissent être informés de leurs futurs droits à retraite acquis auprès du Régime Général français.

Pour participer à ces journées 4 conditions :

-résider aux Pays-Bas

-avoir entre 55 et 60 ans

-avoir exercé une activité salariée en France.

-s’inscrire préalablement sur le site Web de la Carsat ou par téléphone.

Voici ci dessous le communiqué officiel de la Carsat.

Journées Internationales d’Information Retraite

aux Pays-Bas

La Caisse Assurance Retraite Santé au Travail (Carsat), La Caisse Complémentaire (AGIRC-ARRCO), ont l’intention d’organiser du 4 au 6 avril 2017, en collaboration avec La Sociale Verzekeringsbank (SVB), des journées d’information retraite pour les personnes ayant entre 55 et 60 ans, résidant aux Pays-Bas et ayant exercé une activité salariée en France.

Après une présentation du système de retraite en France et des modalités d’introduction de votre demande de retraite, votre relevé de carrière individuel vous sera délivré.

Si vous souhaitez assister à une demi-journée d’information, vous pouvez vous inscrire dès maintenant auprès de la CARSAT, soit sur son site web ou par téléphone au +33 (0)9.71.10.39.60.

Votre inscription vous sera confirmée à l’issue de la période en fonction du nombre de participants.

Partagez!

Vous le savez sans doute maintenant, je tiens régulièrement des permanences d’élue. Actuellement à La Haye et Amsterdam, il se peut qu’elles aient également lieu dans d’autres villes à l’avenir. Cet engagement de campagne me tient à coeur et les nombreuses personnes rencontrées et les échanges constructifs générés par ces rencontres me confirment la nécessité de poursuivre ces permanences en 2017. Je suis particulièrement ravie de voir que je parviens à avancer sur des sujets concrets comme les certificats de vie.

MarianneOn me demande parfois à quoi servent ces permanences et sur quels sujets les Français des Pays-Bas souhaitent échanger avec moi. En respectant la confidentialité de nos échanges, je peux toutefois vous informer avoir parlé de sujets aussi divers et riches que les retraites et les certificats de vie, les gardes d’enfants et les problématiques liées aux divorces internationaux mais aussi l’enseignement du français et en français, les cours FLAM, le paysage culturel aux Pays-Bas et bien d’autres sujets encore…

Lors de ma récente permanence à La Haye j’ai ainsi eu le plaisir de faire connaissance avec Michel Armand Demai. Michel habite aux Pays-Bas depuis plus de 3 décennies et a un parcours atypique. Conducteur de trams la nuit dans la région de La Haye, il est poète le jour ! Son objectif actuel est d’entrer en contact avec la communauté française et francophone des Pays-Bas afin de faire connaitre sa poésie.

Le poète et la conseillère

Le poète et la conseillère

Lors de notre rendez-vous, il m’a parlé de son parcours et de son travail de poète mais aussi de ses fonctions en tant que délégué de l’association Arts et Lettres de France aux Pays-Bas. Il m’a invitée à lire ses recueils publiés et m’en a même dédicacé un (La voix du poète).

J’ai échangé avec lui sur les diverses possibilités de mettre en valeur son travail et sa poésie. J’ai ainsi l’intention de le convier à un prochain Goûter Culture de la fondation Trait d’Union et depuis notre rencontre je fais connaitre son travail à la communauté (en commençant par cet article à partager à volonté).

Pour découvrir dès maintenant le travail de Michel, rendez-vous sur son site Web.

Si vous souhaitez lire ses écrits, merci de me contacter, je vous prêterai un de ses recueils. Depuis ma rencontre, je lis tranquillement ici et là un poème de Michel et je me transporte avec délice dans son univers créatif.

Comme l’écrivait Voltaire dans son dictionnaire philosophique “La poésie est la musique de l’âme, et surtout des âmes grandes et sensibles”. Vendredi dernier, en plus d’avoir rencontré un compatriote, j’ai fait la connaissance d’une belle personne.

Merci Michel et à très bientôt !

Partagez!

Vous le savez sans doute maintenant, je tiens régulièrement des permanences d’élue. Actuellement à La Haye et Amsterdam, il se peut qu’elles aient également lieu dans d’autres villes à l’avenir. Cet engagement de campagne me tient à coeur et les nombreuses personnes rencontrées et les échanges constructifs générés par ces rencontres me confirment la nécessité de poursuivre ces permanences en 2017. Je suis particulièrement ravie de voir que je parviens à avancer sur des sujets concrets comme les certificats de vie.

MarianneOn me demande parfois à quoi servent ces permanences et sur quels sujets les Français des Pays-Bas souhaitent échanger avec moi. En respectant la confidentialité de nos échanges, je peux toutefois vous informer avoir parlé de sujets aussi divers et riches que les retraites et les certificats de vie, les gardes d’enfants et les problématiques liées aux divorces internationaux mais aussi l’enseignement du français et en français, les cours FLAM, le paysage culturel aux Pays-Bas et bien d’autres sujets encore…

Lors de ma récente permanence à La Haye j’ai ainsi eu le plaisir de faire connaissance avec Michel Armand Demai. Michel habite aux Pays-Bas depuis plus de 3 décennies et a un parcours atypique. Conducteur de trams la nuit dans la région de La Haye, il est poète le jour ! Son objectif actuel est d’entrer en contact avec la communauté française et francophone des Pays-Bas afin de faire connaitre sa poésie.

Le poète et la conseillère

Le poète et la conseillère

Lors de notre rendez-vous, il m’a parlé de son parcours et de son travail de poète mais aussi de ses fonctions en tant que délégué de l’association Arts et Lettres de France aux Pays-Bas. Il m’a invitée à lire ses recueils publiés et m’en a même dédicacé un (La voix du poète).

J’ai échangé avec lui sur les diverses possibilités de mettre en valeur son travail et sa poésie. J’ai ainsi l’intention de le convier à un prochain Goûter Culture de la fondation Trait d’Union et depuis notre rencontre je fais connaitre son travail à la communauté (en commençant par cet article à partager à volonté).

Pour découvrir dès maintenant le travail de Michel, rendez-vous sur son site Web.

Si vous souhaitez lire ses écrits, merci de me contacter, je vous prêterai un de ses recueils. Depuis ma rencontre, je lis tranquillement ici et là un poème de Michel et je me transporte avec délice dans son univers créatif.

Comme l’écrivait Voltaire dans son dictionnaire philosophique “La poésie est la musique de l’âme, et surtout des âmes grandes et sensibles”. Vendredi dernier, en plus d’avoir rencontré un compatriote, j’ai fait la connaissance d’une belle personne.

Merci Michel et à très bientôt !

Vous le savez probablement désormais, j’aime beaucoup ma ville d’adoption et je ne manque aucune occasion de vous en faire les louanges.

Mon amour n’est cependant pas aveugle et ces derniers mois, que dis-je années, je me rends également compte qu’Amsterdam est de plus en plus bondée et surtout sale… Mes récents séjours à Rotterdam, en Zélande et dans le Limbourg m’ont montré à quel point les autres régions et villes des Pays-Bas étaient plus propres et que cela résultait aussi d’une volonté politique et municipale…

Parfois quand l’état de saleté présente un danger dans le quartier (débris de verre près des aires de jeux des enfants par exemple) je contacte la municipalité et je tweete, engendrant un nettoyage anticipé de certaines zones.

Ces soucis sont-ils en passe de devenir de l’histoire ancienne ? Je l’espère sincèrement !

Amsterdam vient d’annoncer qu’elle déclarait la guerre à la saleté en mettant un énorme plan (annoncé par la ville le 22 novembre dernier) avec 10 mesures-phares et un montant supplementaire de 11,2 millions d’euros.

Alors 2017 année de la propreté ? Vivement le 1er janvier pour le défi du nettoyage des détritus des feux d’artifice et des pétards. Pour tout savoir consulter la page de la municipalité !

« Samen voor een schoon Amsterdam » : voici la nouvelle devise de la capitale.

Comme chaque année, le dernier week-end de novembre est marqué par un grand temps fort de la communauté française et francophone des Pays-Bas : la Kermesse Francophone. Cet événement, créé en 1968, est un important moment de partage, de générosité et de convivialité permettant chaque année de répartir les dons entre divers projets caritatifs à travers le monde.

La présidente, Dorothée Nicolas, ne se ménage pas pour faire la promotion de l’événement ; le site Web a été entièrement refait, un nouveau logo très réussi a été concocté et le programme 2016 est particulièrement alléchant !

De nouvelles activités sont au programme avec notamment un Grand Talent Show de 11h à 12h où se produiront des enfants musiciens, gymnastes, danseurs etc, le « Compte est bon » se tiendra à 15h30 tandis que la Dictée des Parents aura lieu une nouvelle fois. A noter, les heureux gagnants, que dis-je génies, se verront remettre un prix par Philippe Lalliot, ambassadeur de France aux Pays-Bas.

Ambiance

Pour bien profiter de « l’esprit Kermesse « , il convient de venir en famille ; pendant que les enfants participent à divers ateliers et activités sportives, les parents leur choisissent des jouets, des livres et aussi et surtout dégustent de succulentes spécialités culinaires venues de 4 continents !

En 2016, il faut aussi souligner une belle animation musicale avec trois concerts de 45 minutes. Cette année, l’animation maçon d’un jour fera sans doute l’événement (avec les petits qui décoreront des briques qui serviront à monter un mur qui promet d’être coloré).

Le point d’orgue de la kermesse c’est la fameuse tombola avec de superbes lots (plus de 350 !). En 2015, les équipes avaient ainsi vendu plus de 1600 tickets récoltant ainsi 19 000 euros !Stand belge

La kermesse a lieu le samedi 26 novembre de 11h à 18h à l’ISH (International School of The Hague) Wijndaelerduin 1, 2554 BX Den Haag, Kijkduin.

Si vous ne pouvez pas vous y rendre cette année mais que vous souhaitez tout de même soutenir la Kermesse, vous pouvez faire un don au nom de la Stichting Kermesse Francophone de La Haye (NL62ABNA046.54.54.526  Wassenaar) .

A noter, la Kermesse recherche toujours des bénévoles qui peuvent aider lors de l’événement ou de manière structurelle sur l’année.

Alors on se donne rendez-vous samedi 26 novembre ?

Vous le savez certainement, je suis particulièrement impliquée au niveau des problématiques de retraite et de prestations sociales pour les Français des Pays-Bas.

Si la question sociale est centrale à mes engagements d’élue, mon travail à la Sociale Verzekeringsbank (gestionnaire de prestations et pensions aux Pays-Bas) fait que je suis réellement, à plusieurs niveaux, impliquée et informée.

Dans mon travail d’élue de terrain, je rencontre beaucoup de Français qui partagent avec moi leurs soucis et questions quant aux problèmes de retraite typiques des polyassurés sur plusieurs pays.

A ce titre je suis particulièrement satisfaite de voir prochainement la tenue des journées informations retraite dont je vous parlais récemment.

Lors de mes permanences d’élue, la problématique des certificats de vie revient régulièrement. De nombreuses personnes signalent la complexité de leur situation. En effet, comme elles perçoivent plusieurs retraites, plusieurs caisses leur demandent, à des moments différents, des certificats de vie, impliquant de coûteux (et parfois compliqués) trajets pour les faire remplir et signer par les autorités compétentes (le consulat général de France souvent)…

Bientôt tout cela sera heureusement de l’histoire ancienne !

En effet j’ai récemment participé à Paris à une journée d’échanges entre le CLEISS la CNAV et la SVB. Ma double casquette d’interprète et d’élue des Français des Pays-Bas s’est révélée très pertinente.

Je peux vous annoncer que prochainement, les certificats de vie des Français des Pays-Bas touchant une retraite de la France ne seront plus nécessaires puisqu’un échange automatique de données concernant les décès aura été mis en place.

La délégation néerlandaise avec Philippe Sanson, directeur du CLEISS

La délégation néerlandaise avec Philippe Sanson, directeur du CLEISS

Cet échange doit tout d’abord faire l’objet d’un protocole de test très encadré qui devrait se tenir au début 2017.

Je ne manquerai pas de vous tenir au courant des délais. Initule de vous dire que je suis vraiment satisfaite de cette avancée décisive qui va faciliter la vie des retraités français des Pays-Bas.

Quant aux futurs retraités, n’oubliez pas de vous inscrire aux journées d’information dont je vous parlais dans mon article.

Beaucoup d’images d’Epinal circulent sur Amsterdam : ville paisible où le respect règne, sécurité maximale et une ambiance toujours « gezellig » donc conviviale.
Saviez-vous toutefois que depuis plusieurs années la capitale est touchée par une véritable guerre souterraine impitoyable qui a déjà fait de nombreuses victimes ?

Ces derniers jours, 3 meurtres ont ainsi été commis et une tentative a échoué.

Le dernier meurtre en date, la semaine dernière dans le quartier Ouest de la ville, a coûté la vie à Djordy Latumahina, une personne connue dans le monde de la nuit. Il a été tué sous les yeux de sa compagne et de son enfant. Ce meurtre a généré une onde de choc dans la capitale car la victime était connue et appréciée. Les premiers éléments de l’enquête laissent en outre penser qu’il pourrait s’agir d’une erreur de personne

Ces meurtres sont en effet toujours des exécutions ciblées…

Alors toujours aussi paisible l’image que vous avez d’Amsterdam ? Allez j’espère que je ne vous fais pas trop peur, n’oubliez pas qu’Amsterdam et les Pays-Bas sont très « safe » et que le nombre global de meurtres est en baisse dans le pays.

Emplacements des derniers règlements de compte

Emplacements des derniers règlements de compte

 

J’ai récemment passé quelques jours à Paris. J’ai articulé mon bref séjour autour de la 25e session de l’Assemblée des Français de l’étranger.  « Simple » conseillère consulaire depuis mai 2014, je ne suis actuellement pas membre de cette AFE mais j’y retournerai prochainement à la faveur d’un partage de mandat dont je vous reparlerai bientôt.

Pour mener sérieusement mon travail de terrain de conseillère consulaire, j’estime crucial mon contact avec l’Assemblée, cela permet d’avancer plus rapidement et plus efficacement et de faire remonter les problématiques spécifiques des Français des Pays-Bas.

Comme il n’y a actuellement plus d’élu AFE des Pays-Bas suite à des démissions, je tiens d’autant plus à être présente lors des sessions.

J’ai assisté aux séances plénières du jeudi et vendredi avec la présentation des rapports des commissions. J’ai suivi attentivement la présentation de la Commission des lois, règlements et Affaires consulaires, notamment un très intéressant rapport sur les consulats européens (de Ronan Le Gleut). J’ai également assisté à la présentation de la Commission Sécurité et protection des personnes et des biens toujours très attendue en raison des différents conflits actuels, du terrorisme et aussi de la cybercriminalité.

A savoir, plus tôt dans la semaine Jean-Marc Ayrault et Matthias Fekl étaient venus à l’AFE et avaient souligné l’importance des échéances électorales à venir et avaient présenté le processus de modernisation du service public consulaire.

Les travaux des différentes commissions seront prochainement disponibles sur le site Web de l’Assemblée.

En marge de ce séjour, j’ai été conviée par l’Alliance Solidaire des Français de l’Etranger à une réception suite à la récente élévation de son président, Jean-Pierre Bansard, à la dignité de Grand Officier de la Légion d’honneur. La réception se déroulait dans le prestigieux et magnifique Hôtel de Salm et donna lieu à un superbe concert des LGT jeunes solistes. J’ai eu l’occasion de saluer Bernard Kouchner, ancien Ministre des Affaires Etrangères, qui s’exprima sur la géopolitique et les défis actuels et passés. Ce fut une très belle soirée.

Avec Bernard Kouchner

Avec Bernard Kouchner

Je suis particulièrement satisfaite d’avoir pu m’entretenir avec le Sénateur Olivier Cadic lors d’un petit déjeuner de travail au Sénat.

Avec Olivier Cadic après une petit déjeuner de travail

Avec Olivier Cadic après un petit déjeuner de travail au Sénat

J’ai souhaité échanger avec lui sur l’enseignement français et en français à Amsterdam en particulier : l’offre s’arrête en primaire, les élèves étant alors réorientés vers l’Ecole européenne de Bergen ou le lycée Van Gogh de La Haye. Cette situation est problématique pour de nombreuses familles et je suis saisie à ce sujet régulièrement par des parents d’élèves.

Les maigres courriers envoyés à l’AEFE chaque année ne sufissent bien évidemment pas. Je travaille donc sur ce dossier à l’heure où Amsterdam montre une grande ambition sur le plan mondial et souhaite accueillir des expats et faciliter leur venue.

Je ne manquerai pas de vous informer.

L’Assemblée est pour moi un moyen de faire un tour du monde en quelques heures, j’ai une pensée affectueuse pour mes amis et collègues du monde entier notamment ceux de Tunisie, d’Uruguay, du Japon, des Etats-Unis, du Canada, d’Espagne, du Royaume-Uni, d’Arabie Saoudite, du Liban, de Madagascar et de Belgique auprès de qui j’apprends toujours beaucoup. Oui notre communauté des Français de l’étranger est diverse et forte !

Avec Fabienne Blineau, conseillère AFE et suppléante d'Alain Marsaud

Avec Fabienne Blineau, conseillère AFE basée au Liban et suppléante d’Alain Marsaud

Pour moi Paris fut aussi l’occasion de retrouver quelques amis chers et de faire le plein de culture, le tout sous un agréable soleil. J’ai particulièrement apprécié l’exposition Herb Ritts à la Maison européenne de la photographie. J’ai aussi fait le plein de macarons chez Pierre Hermé et acheté quelques ouvrages jeunesse pour mes petits.

Bowie par Herb RittsBowie par Herb Ritts

Pierre Hermé

Pierre Hermé

Comme Paris est et reste une fête j’ai prolongé une soirée sur la piste de danse avec ma collège de Belgique, Anne Monseu, dans une très bonne ambiance colorée.

Let's dance

Let’s dance

A Amsterdam, je fus accueillie par une splendide reconstitution de la ronde de nuit dans une capitale qui avait revêtu son magnifique manteau d’automne !

A très bientôt Paris !

Ronde de Nuit

Ronde de Nuit

 

Je suis particulièrement satisfaite de vous annoncer que des journées d’information retraite auront lieu du 4 au 6 avril 2017 (à Utrecht et Breda). Vous le savez, je suis très impliquée sur ces questions de retraite d’autant plus que je travaille pour l’organisme néerlandais de retraite la SVB.

carsat-nord-picardie-logoSVB logo

L’objectif de ces journées est le suivant :

que les résidents aux Pays-Bas ayant exercé une activité salariée en France à un moment de leur carrière professionnelle, puissent être informés de leurs futurs droits à retraite acquis auprès du Régime Général français.

Pour participer à ces journées 4 conditions :

-résider aux Pays-Bas

-avoir entre 55 et 60 ans

-avoir exercé une activité salariée en France.

-s’inscrire préalablement sur le site Web de la Carsat ou par téléphone.

Voici ci dessous le communiqué officiel de la Carsat.

Journées Internationales d’Information Retraite

aux Pays-Bas

La Caisse Assurance Retraite Santé au Travail (Carsat), La Caisse Complémentaire (AGIRC-ARRCO), ont l’intention d’organiser du 4 au 6 avril 2017, en collaboration avec La Sociale Verzekeringsbank (SVB), des journées d’information retraite pour les personnes ayant entre 55 et 60 ans, résidant aux Pays-Bas et ayant exercé une activité salariée en France.

Après une présentation du système de retraite en France et des modalités d’introduction de votre demande de retraite, votre relevé de carrière individuel vous sera délivré.

Si vous souhaitez assister à une demi-journée d’information, vous pouvez vous inscrire dès maintenant auprès de la CARSAT, soit sur son site web ou par téléphone au +33 (0)9.71.10.39.60.

Votre inscription vous sera confirmée à l’issue de la période en fonction du nombre de participants.

 

 

Tags

Hélène Degryse