Nouvel établissement à Amsterdam : beaucoup l’ont rêvé, IEG l’a fait !

Vous le savez certainement, l’enseignement est la principale préoccupation des familles françaises et francophones avec enfants à l’étranger. Aux Pays-Bas, la situation était particulièrement complexe pour les familles d’Amsterdam. Heureusement un nouvel établissement vient d’ouvrir ses portes !

Rappel historique

Pour certaines familles d’Amsterdam qui souhaitaient scolariser leurs enfants en français, la situation a longtemps semblé insoluble. La scolarité s’arrêtait en CM2 et les enfants devaient ensuite bifurquer vers un autre établissement et enseignement. La ville de La Haye, pas si loin à vol d’oiseau, est toutefois trop éloignée pour des trajets quotidiens à des enfants et adolescents. Le lycée Vincent van Gogh de La Haye, en gestion directe, propose tous les niveaux.

Le projet collège : priorité de mon mandat précédent

Vous vous souvenez peut-être, que j’avais été très mobilisée sur ce dossier. En 2017, j’avais ainsi rédigé un billet important sur l’avancée du projet grâce à la fondation un collège français Amsterdam et aussi le sénateur Olivier Cadic.

Le collège un échec puis un succès

Pendant quelques années, l’AEFE a, tout en ouvrant la 6e et la 5e (en EGD), cherché des locaux à Amsterdam. Mais la recherche (rendue compliquée par l’absence de vrai budget et marché ultra saturé) n’a pas abouti…

En novembre 2020, l’AEFE a donc validé la fermeture de la 6e et la 5e et invité les élèves à poursuivre leur scolarité à La Haye.

Une histoire parallèle

Heureusement et nous l’avons appris ultérieurement, un groupe privé d’éducation travaillait déjà depuis des mois, avec l’AEFE, sur le projet d’ouvrir un établissement complet à Amsterdam. Le projet, bien avancé déjà, a été officialisé début décembre 2020 pour une ouverture prévue en septembre 2021.

Sana devient IEG et part à la conquête d’Amsterdam

Internation Education Group est le groupe qui a incarné le projet d’ouverture d’un établissement. Ce groupe, autrefois connu sous le nom Sana, marque ainsi son entrée en Europe, alors qu’il n’était présent qu’au Maroc et en Éthiopie.

J’ai tout de suite eu une bonne impression du groupe, de son sérieux et de sa volonté de fournir enfin une solution d’éducation satisfaisante allant jusqu’au bac.

Je vous avais fait un billet à l’époque.

Novembre : une visite guidée qui marquera

En ce début novembre, j’ai pris part à une visite guidée de l’établissement. Nous avons été reçus par sa proviseure, Audren Séguillon et Jean-Louis Doumax, conseiller d’éducation. L’école est logée dans les anciens locaux de la British School, dans un quartier cossu du sud de la capitale. Le cadre est prestigieux et la journée d’automne était parfaite pour notre visite. Nous avons pris le temps d’échanger longuement sur l’approche éducative innovante et bienveillante dans un contexte plurilingue.

Les enfants au cœur du projet éducatif

La pédagogie est bienveillante et en deux langues, le français et l’anglais, avec le néerlandais en complément. Les classes sont lumineuses et le mobilier flexible et innovant. Les élèves qui en éprouvent le besoin peuvent apprendre en pédalant sur une chaise vélo ou sur des ballons ergonomiques. J’ai eu un véritable coup de cœur pour le fab’ lab. Il s’agit de l’atelier où de nombreux projets éducatifs voient déjà le jour.

Retrouvailles avec le projet un collège français

En sortant de cette visite guidée bluffante, j’ai eu plaisir à retrouver Marie Cordonnier et Aurélie Rimasson. Elles avaient ardemment porté le projet à ses débuts et qui sont des mamans IFS comblées. La boucle est bouclée.

En tant qu’élue je suis ravie qu’une nouvelle offre éducative soit proposée à Amsterdam. Naturellement de par ses prix, plus élevés encore que ceux du lycée français, elle ne touche qu’une petite partie de la communauté.

Pour la majorité des Français d’Amsterdam, les options restent locales. Il s’agit d’un soutien linguistique par le FLAM ou d’autres organismes, mais ceci est une autre discussion.

« Nous devons créer ensemble une école jeune, dynamique, largement ouverte aux mouvements de la société dans toute sa diversité ».

Audren Séguillon

You are currently viewing Nouvel établissement à Amsterdam : beaucoup l’ont rêvé, IEG l’a fait !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.